Nordmag , votre magazine région Nord 

=> Nouveau site


 

 

Arras

ARRASVille d' Arras

    Situation Arras 

 

Arras place des Héros ©nordmag.fr

 

Le mardi 15 septembre 2015, le beffroi d’Arras est devenu le « Le Monument préféré des Français 2015 »,
dans l'émission de France 2 présentée par Stéphane Bern

Arras: Préfecture du Pas-de-Calais  - ville universitaire - 43 566 habitants
L'agglomération se compose de  21 communes et compte 100.000 habitants

Villes et Villages fleuris quatre fleurs 

Très bien desservie : Paris 175 km par autoroute A 1 : Paris 175 km, Lille 48 ; autoroute A 26 vers, Cambrai, Reims ou Calais - S.N.C.F (Paris-Arras-Lille) TGV (Arras-Lyon) TGV nord : Paris à 50 mn, Lille à 20 mn - Aéroport de Lille Lesquin (30 mn).

Mairie : centre administratif : place Guy Mollet     tél. : 03 21 50 50 50   site officiel :   http://www.arras.fr

Police municipale Hôtel de ville   tél. : 03 21 23 70 70
Conseil Général du Pas-de-Calais : rue Ferdinant Buisson  tél. :03 21 21 62 62

Office du tourisme : Hôtel de Ville - Place des Héros  tél.: 03 21 51 26 95  e-mail:   arras.tourisme@ot-arras.fr   site : http://www.ot-arras.fr/

 Base de loisirs " Les Grandes Prairies ", tél. 0321502424, (20ha)

 

l'Ami Bidasse...


Arras est célèbre dans le monde entier pour ses deux magnifiques places flamandes, mais se ne sont pas les seules richesses architecturales à découvrir ou redécouvrir ... Arras est une ville très touristique, la plus au sud des " capitales " flamandes possède un passé architectural et culturel très riche. Il est agréable d'envisager une petite promenade  en centre-ville, à travers les rues piétonnes puis de prendre un café sur la Place des Héros. Là se retrouve la jeunesse arrageoise dès les cours terminés ...

Patrie de Maximilien de Robespierre, de François Vidocq ( né en 1775 ) rue du Miroir de Venise, devenue aujourd'hui, rue des Trois Visages et qui fut l'inventeur de la police moderne ...de  Guy Mollet  : Député-maire d'Arras sans interruption de 1945 à 1975,, entre autres personnages célèbres et de l' Ami Bidasse  : personnage de la chansonnette de Louis Bousquet " ... natif d'Arras, chef-lieu du Pas-de-Calais ".  Et , il existe bel et bien, je l'ai rencontré dans l'Hôtel de Ville d' Arras !...
Cliquez sur l'image du sympathique Ami Bidasse pour écouter un extrait de la musique !...

 Historique        Arras vue du ciel

Patrimoine

Les places d'Arras : La Grand'Place et la Place des Héros

Destinés à l'origine à recevoir de vastes marchés , elles contribuèrent largement aux différentes périodes de prospérité que connu la ville.
L'architecture des deux places d'Arras est unique en France et suscite l'intérêt du monde entier concernant les 155 façades de maisons de style baroque-flamand. 
La plupart des maisons datent du XVIIIème siècle et à cette époque les maisons étaient construites en pans de bois même si par soucis d'urbanisme on recommandait de construire en pierre ou en brique. 
Un certain nombre de maisons ont été détruites pendant la 1ère guerre mondiale mais heureusement reconstruites à l'identique ce qui donne un air de nostalgie.
Elles sont d'autant plus majestueuses qu'elles laissent transparaître une harmonie renforcée par les 345 colonnes de grès et la grande originalité réside dans les pignons de hauteurs différentes.

La Place des Héros à Arras lors de la Fête de l'andouillette
 Panoramique de la Place des Héros pris de l'Hôtel de Ville lors de la Fête de l'andouillette , une des spécialités culinaires de la ville...

Place des Héros

les Géants d'Arras
Colas, Jacqueline et Dédé


Panorama en QTVR de la Grand'Place
Cliquez

(nécessite le plug-in Quick Time)

 

Le Beffroi et l'Hôtel de ville

En 1463 la ville entreprend la construction du Beffroi qui à l'époque marquait les libertés communales et servait accessoirement de tour de guet en cas d'invasion ennemie. Il ne sera achevé qu'en 1554. 
En 1572 , le corps de logis gothique est complété par une aile de style renaissance, puis, à nouveau agrandi en 1658.
Ce monument s'inspire du style gothique et ressemble étrangement aux Beffrois flamands. Le beffroi fut en grande partie détruit pendant la 1ère guerre mondiale 
( octobre 1914) et reconstruit de 1924 à 1932 . Inscrit en juillet 2005 au Patrimoine mondial de l'UNESCO ( avec 22 autres beffrois de la région ).
Dans la région on attacha beaucoup d'importance à la reconstruction à l'identique qui nécessita de nombreux fonds. On utilisa donc les matériaux retrouvés sur le site.
Fresque de la Salle des Fêtes de l'Hôtel de Ville Dans la magnifique Salle des Fêtes, une toile marouflée de plus de 50 mètres de long, du peintre Hoffbauer ( 1932 ), retrace des scènes de la vie des arrageois au XVI ème siècle, à la manière de Breughel... 

( cliquez ... 800x400 , 70ko)


L'hôtel de ville abrite actuellement l'Office de tourisme et les salles du conseil municipal. L'intérieur de l'hôtel de ville est remarquable pour ses boiseries sculptées dans la salle d'honneur. La vue depuis le Beffroi( 75 m.) nous offre un magnifique panorama de la ville et laisse découvrir les environs  d'Arras.
 ( ascenseur puis 40 marches...) 
Ce bâtiment et l'un des plus importants édifices classés de la région Nord                      

Le mardi 15 septembre 2015, le beffroi d’Arras est devenu le « Le Monument préféré des Français 2015 »,
dans l'émission de France 2 présentée par Stéphane Bern

Les Boves d'Arras   => en images

 Tradition arrageoise, l’exploitation de la craie a commencé dès la période antique.
Ouvert au public en 1982, le circuit des Boves, nom donné aux carrières de craie, permet un voyage original au cœur des galeries de l’époque médiévale.
Ce lieu insolite, coupé du monde extérieur à douze mètres de profondeur retrace une partie de l’histoire de la ville.
Lieu de labeur au Xème siècle, les carriers en extrayaient la craie afin de construire le mur d’enceinte et différents bâtiments de la ville.
A partir du XIIIème siècle, les souterrains faisaient fonction de lieu de stockage et de dépôt pour les denrées alimentaires (céréales, légumes…), le vin, la bière…
Cependant l’épisode le plus important de l’histoire des Boves d’Arras est sans nul doute l’utilisation des souterrains lors de la Première Guerre mondiale par l’état-major britannique. Celui-ci a élaboré un plan ambitieux en intégrant les carrières dans un vaste réseau souterrain pour permettre aux troupes de surgir à quelques mètres devant les lignes ennemies le 9 avril 1917. Pour cela, l’armée britannique engagea de lourds travaux qui durèrent six mois dans le sous-sol arrageois. C’est ainsi que les souterrains sont électrifiés, reliés à des canalisations d’eau (pour les cuisines et les lavoirs). Sont également aménagés des postes médicaux, des postes de commandement, une voie ferrée pour le ravitaillement. Les Boves sont devenues alors une véritable cité souterraine pouvant accueillir plus de 20 000 personnes.
Lors de la Seconde Guerre mondiale, les Boves servirent essentiellement comme abri à la population civile lors des bombardements anglo-américains de 1944.
La visite permet de découvrir des puits d’extraction, des galeries, mais aussi des salles voûtées, des escaliers à vis et à redent… ainsi que les conditions de leur création et leur utilisation au fil des siècles.

Ouverture de la carrière Wellington le 1er mars 2008
Est créé sur ce site, un mémorial de la bataille d’Arras de 1917, avec comme objectifs la mise en avant de la stratégie des soldats, de l’engagement des alliés et de la place de la Ville dans l’histoire de la Première Guerre mondiale. Cet équipement, qui constituera un point d’appui au travail de mémoire sur La Première Guerre mondiale, est destiné à parler de la vie des soldats, plus que de la guerre en elle-même. C’est un lieu authentique où le visiteur se trouvera en situation.
Les visites s’adressent à tous les publics. Les jeux de sons et de lumières y seront omniprésents. La visite dure 75 minutes. Après une descente par ascenseur vitré, vous découvrirez étape par étape une partie de ce réseau stratégique qui fut aussi un lieu de vie. Au long de ce parcours souterrain vous irez d’émotion en émotion en découvrant dessins, graffitis et autres traces de ce séjour hors norme.
Conçu comme un lieu de mémoire, le site de la carrière Wellington présente, en surface, un jardin du souvenir et un mur mémorial pour honorer la mémoire des régiments des Première, Troisième et Cinquième Armées britanniques, engagées dans la Bataille d’Arras.
Horaires d’ouverture :Tous les jours de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h. Fermé le 1er janvier, les trois semaines après les vacances de Noël et le 25 décembre.
   Carrière Wellington – rue Delétoile – 62000 Arras Tél : 03 21 51 26 95

Après 40 mètres en pente douce vers un bâtiment semi-enterré, "la carrière Wellington" s'offre à vous. Un bref film d'interprétation historique, puis une descente en ascenseur vitré, et 20 mètres plus bas, vous marchez sur les pas de ces soldats. Vous les entendrez, vous apercevrez leurs silhouettes, découvrirez leurs dessins, sculptures ou graffitis, témoignages émouvants de ces hommes qui allaient affronter la guerre.
Un site souterrain chargé de mémoire et d'émotion à visiter pour partager l'intimité de milliers de soldats cantonnés sous terre avant la terrible offensive du 9 avril 1917.

Arrivée en France en mars 1916, la New Zealand Tunneling Company, forte de 446 hommes (ayant travaillé dans des mines d’or ou de charbon) se mit au travail « sous » Arras (ville détruite par l’artillerie allemande)… Ils construisirent en cinq mois un véritable « lieu de vie » avec un système complexe de galeries, tunnels ; avec eau courante, électricité, cuisines, W.C., chapelle ! Un lieu de vie pouvant héberger plus de 24 000 hommes. Pour faciliter les déplacements, des noms de villes néo-zélandaises furent donnés à différents emplacements, de Bluff à Russell.

La Cathédrale et l'Abbaye Saint-Vaast:
La cathédrale est un immense édifice de 104 mètres de long, de 26 mètres de large dans la nef et de 32 mètres de haut sous la voûte. 
La cathédrale et l'abbaye Saint-Vaast sont alors considérées comme  le plus grand ensemble d'architecture religieuse du XVIII ème en France...
L'abbaye bénédictine St Vaast fut fondée en 667 sur la colline de La Madeleine où St Vaast venait se recueillir..
L'intérieur de l'édifice impressionnent par sa clarté  grâce à la pierre blanche. La cathédrale est résolument un édifice incomparable  . Le goût de l'époque classique a imposé à l'intérieur de la cathédrale l'apparence d'un temple majestueux et admirablement proportionné.
L'abbaye Saint-Vaast abrite actuellement le musée des beaux-arts et la médiathèque.

Le Musée des Beaux-Arts:Théatre d'Arras photo nordmag
MUSÉE DES BEAUX ARTS D'ARRAS  22, rue Paul Doumer - 62000 Arras.  Tél : 03 21 71 26 43
L'abbaye bénédictine abrite donc le musée des Beaux-Arts. On peut y voir les différentes collections  présentées sur trois niveaux.
Le rez-de-chaussée: s'attache à l'archéologie et à l'époque médiévale (sculpture funéraire)             
Le premier étage: donne une vision de la peinture française du XVIII ème siècle ainsi que la peinture flamande et hollandaise. On peut également admirer les MAYS dans une salle aux dimensions hors normes. Depuis le 12 Mars 1999, date à laquelle fut inaugurée la nouvelle salle, les Mays ont alors retrouvé leur splendeur du temps passé.
Le deuxième étage: offre un aperçu de la peinture de paysage en France au XIX ème siècle ainsi que la peinture d'histoire. Cette étage consacre également une partie sur la céramique
.

 

Théâtre d'Arras - 7, place du théâtre - 62000 Arras tél. : 03 21 71 66 16 - fax : 03 21 51 68 40   contact@theatredarras.com -  Programmation sur : www.theatredarras.com

 => Agenda du Musée des Beaux-Arts :

 => Dossier : Les débuts de la la Photographie à Arras


 

Bapthème du nouveau géant d'Arras : l'Ami Bidasse le 29/08/2015

Le nouveau géant: l’Ami Bidasse est né le samedi 29 aout 2015, place des Héros à Arras...  
 Fête de l'Andouillette 2015, les géants d’Arras et de la Région sont à l’honneur. Colas,
Jacqueline et Dédé vont d’ailleurs être rejoint par un nouveau membre : l’Ami Bidasse !


A NE PAS MANQUER !

La place Victor Hugo: représente un ensemble architectural du XVIII ème siècle qui était le cœur du quartier de la basse-ville . 
Cliquez pour un panoramique de la  place Victor-Hugo à ArrasDe forme octogonale, haut lieu chargé d'histoire, cette œuvre de Beffara, architecte de la ville, durant la période pré-révolutionnaire, s'inspire des dimensions et des formes utilisées en 1754 pour l'hôtel de monsieur de Beauffort dans une rue voisine. C'est là que se tenaient les marchés aux bestiaux d'antan ( on peut encore voir les hauts plots de grès avec leurs anneaux ); place vivante, encore pleine de bruits que l'on entend guère que par les canaux de l'imagination du promeneur. Non loin de la Cité, autrefois cœur de l'évêché, où se dressait jadis une imposante cathédrale ( que la Révolution n'épargna guère ).

La citadelle : construite sur les plans de Vauban. On la surnomme "la belle inutile" parce qu'elle ne jouait aucun rôle défensif mais aussi Arras n'a pas connu d'attaque après sa construction.    => en images ICI

Le Mur des Fusillés : situé dans les douves asséchées de la  citadelle ( suivre le panneau ), lieu ou furent exécutés de nombreux résistants durant la dernière guerre

Mémorial Britannique d'Artois, situé à droite de la Citadelle, Faubourg d’Amiens.
Le cimetière contient 2 689 tombes (de 1914-1918 : britanniques, canadiens,   sud-africains,  allemands. et de 1939-1945 : 8 tombes).
Arras, Mémorial Britannique du Faubourg d'Amiens 

Le cimetière comporte également un mémorial au Royal Flying Corps . Ce mémorial se compose d'un obélisque surmonté d'un globe.
Le mur-mémorial comprend les noms des disparus du Royaume-Uni et d’Afrique du Sud.

 

Arras en timbre poste

La Cité Nature : un Centre d'Exposition et un jardin sur la Scarpe..   >> en savoir plus

AUX ENVIRONS D'ARRAS:

> Découvrez le Moulin d'Achicourt

> Le Mont-Saint-Eloi

> Les menhirs d'Acq

Dossiers :

>  Les sites de la Grande Guerre en Artois   :  Notre Dame de Lorette  &   Vimy

>  La Chaussée Brunehaut et la Via Francigéna

Entre Arras et Douai, découvrez le Val de Scarpe : Artois Scarpe Asso.    http:// perso.wanadoo.fr/artois.scarpe


Arras: Fêtes du 15 août 2013, Base de loisir des Grandes Prairies... "Les Fous Volants"

  
 


LIENS :

> Site officiel de la mairie : www.ville-arras.fr

> Office de tourisme : http://www.ot-arras.fr/

> Site personnel , Histoire, Patrimoine , Personnages d' Arras, etc :  
  
http://perso.wanadoo.fr/michel.pacary/

> Arras-Online  Le site pratique sur la ville : http://www.arras-online.com

> Diocèse d'Arras : http://catholique-arras.cef.fr/index.html

 > Musée des Beaux Arts : www.univ-lille1.fr/acmnpdc/mu_ba_ar.htm

> Université d'Artois : programmation culturelle :    http://www.univ-artois.fr/francais/vietudi/viecult/index.htm

Ass. Montgolfières de l'Artois (Communauté Urbaine d'Arras)      30, rue de la République 62217  Beaurains tél : 03.21.48.96.48 / 06.86.86.96.48   site : www.montgolfiere.net

> Les Tréteaux d'Artois, compagnie de théâtre amateur.
 46 rue Branly 62000 Arras  tel : 06 83 48 99 09 site web http://www.treteauxdartois.com/ 
Lieu de rencontre : Répétitions sur Arras tous les vendredis de 20h à 24h, salle du Pharos ou salle des conférences IUFM rue du temple 

 cliquez sur les images pour agrandir

ARRAS Grand Place

ARRAS Grang Place

Arras, arcades de la grand-Place

la Grand'place

arras_heros2.jpg (71328 octets)

et la place des Héros
 

beffroi4.jpg (26720 octets)

arras_hdv.jpg (48150 octets)

Le Beffroi et l'Hôtel de Ville


Le Beffroi vu de l'ancien Palais des Etats...

arrashdv_fresque1.jpg (66520 octets)

Une partie de la fresque de la Salle des Fêtes

arrashdv03.jpg (44852 octets)

Non, nous ne sommes pas au 16 ème siècle, mais le dimanche 25 août 2002, dans la salle des fêtes de l'Hôtel de Ville,  les confréries gastronomiques régionales font honneur à la Fête de l'andouillette...

arras_heros16.jpg (77639 octets)

La place des Héros

arras geants

 


les géants Colas et Jacqueline
 dans le Hall de l'Hôtel de Ville


l'Ami Bidasse, nouveau Géant d'Arras en 2015

arras beauxarts

arras beauxarts
Abbaye St-Vaast

Arras, la Place Victor-Hugo
Place Victor-Hugo
 

Photos © NordMag


PLAN d'ARRAS

 


Agenda:

 http://www.ot-arras.fr/

 
En images :

Le marché de Noël

Arras vue du ciel

Fête de l'andouillette

Les Allées en fête...
au jardin du Gouverneur

le jardin des boves

 la Citadelle Vauban
en images

Embrasement du Beffroi d'Arras
http://www.jeremylombaert.com/?page_id=273
Jérémy LOMBAERT  Photographe 
Reportages photos à domicile ou sur site. Merville - 59660

 

Prince à Arras le 9 juillet 2010

"Prince" à la Citadelle d'Arras le vendredi 9 juillet 2010...

 

Arras "Place Nature" mai 2011 ©nordmag

   du 12 au 15 mai: à Arras "Place Nature" Quand la Grand'Place d'Arras se transforme...
 

 les samedi 14 et dimanche 15 septembre 2013:
 La 30e édition des Journées européennes du patrimoine  à Arras
 Reconstitution historique portant sur l’évocation du mariage de l’empereur Napoléon et de Marie-Louise le 2 avril 1810 au  Palais Saint-Vaast et à la Citadelle...
  en images ICI

 

à Arras: Expo "100 photos pour un Centenaire : merci !"
Cette superbe exposition de clichés pris pendant la Première Guerre mondiale est à apprécier sur la Place des Héros jusqu'au 18 mai 2015

en images

 

 

 

 


 

Photographies © nordmag

Ballon : Montgolfières Artois
 

 
 

Accueil | Sommaire | Culture | Patrimoine | Histoire | Nature | Dossiers | Liens | Translate | Plan | Carte | Contact
Copyright © 2000-2016 Nordmag Tous droits réservés.