Nordmag , votre magazine région Nord 

=> Nouveau site


 

 

 

HISTOIRE de la Faïence de DESVRES

L'eau vive, le gisement de terre argileuse, les épaisses forêts fournissent les éléments indispensables à la fabrication de la céramique. Figurer les dieux, recueillir les denrées alimentaires, depuis ses origines la céramique accompagne l'aventure de l'homme. Dès le début du 8° Millénaire avant notre ère, la fusion Eau, Terre, Feu est assimilée. Durant les 4 Millénaires qui suivent, ce principe primitif s'enrichit des grandes découvertes : la mise au point de la technique du moulage, l'invention du tour de potier, la maîtrise du feu et des procédés de cuissons.
Parallèlement la céramique s'émancipe de sa stricte valeur d'usage, pour devenir le support de décors et évoluer dans ses formes. Objet de culte, objet de décoration s'inspirant de la peinture ou de la statuaire qui lui sont contemporains.
La céramique se couvre de signes et de sens. Ainsi en Mésopotamie, l'homme s'exerce à l'écriture sur des tablettes d'argiles, mémoire des récits et des registres de calculs. Un artisanat prolifique et expert crée pièces et décors, allant jusqu'à imiter d'autres matériaux. La terre souple et malléable simule la pierre taillée et même la vaisselle de bronze, jusqu'alors réservée à l'aristocratie. La céramique est un signe traversant les siècles, témoignage de l'histoire humaine. Elle est collection d'indices qu'archéologues et historiens explorent pour connaître l'évolution, l'influence ou le déclin des civilisations.
C'est dans ces fragments de l'histoire que Desvres puise sa tradition potière et faïencière. La découverte de tessonnières de poteries vernissées du XVIIe siècle confirme Desvres comme un centre de production qui compte parmi les nombreux ateliers du Nord de la France. Cette production rustique aux décors naïfs enracine métiers, techniques et savoir faire, alors que la faïence a déjà commencé, beaucoup plus au Sud, sa longue migration.
Venant du Moyen et du Proche Orient, la faïence gagne l'Europe par l'Espagne. Transportée par des bateaux marchand de Majorque, ainsi dénommée Majolique, elle gagne rapidement l'ensemble sud méditerranéen. Mais c'est en Italie que la faïence trouve toute sa renommée, allant jusqu'à empreinter le nom de l'une de ses villes, Faenza. La faïence accompagne l'essor artistique de la Renaissance Italienne pour se diffuser dès le XVe siècle dans l'Europe entière. Ce mouvement entraîne durant tout le XVI° siècle la diffusion des techniques de fabrication, ainsi que des styles de décoration. Décors inspirés des peintures et des gravures des grands maîtres de l'époque, décors orientaux, combinaisons florales et animalières.
C'est à cette époque que les grands centres Français et Nord Européens prennent leur essor. La circulation plus facile des hommes et des idées va favoriser les influences multiples et réciproques. Les décorateurs voyagent de fabrique en fabrique avec comme bagage leurs secrets et leurs tours de mains.
Ainsi en 1764, la rencontre entre Maître STA, notaire à Desvres et l'un de ces décorateurs aboutit à l'ouverture de la première faïencerie Desvroise.
Malgré les aléas économiques la tradition est amorcée. Au XIX ème siècle, on s'installe en faïence à Desvres. II en est ainsi pour Boulogne, issu de la tradition potière. De même en 1804, François Joseph Fourmaintraux s'établit Grand Place de Desvres et fonde ainsi une dynastie faïencière.
A partir de ces premières fabriques, se développe à Desvres un véritable tissu d'usines, qui emploie plusieurs centaines d'ouvriers. Les manufactures, Fourmaintraux-Courquin, Jules et Emile Fourmaintraux puis Masse et Géo-Martel fondent leur réputation sur la copie des grands styles français et étrangers. Desvres produit d'innombrables pièces de vaisselle, assiettes, plats et autres pièces de formes, inspirés des fabriques les plus célèbres. La production de carreaux, éléments de décors muraux, assure aussi la réputation des manufactures Desvroises dans le monde entier. Autour de ces productions traditionnelles et dès la fin du XIX ème siècle, les fabricants Desvrois créent des collections originales d'objets de fantaisie.
Établies sur une forte culture faïencière, la connaissance des terres et des émaux, la maîtrise savante du feu, le fait main, les entreprises se développent aujourd'hui à la fois sur les productions industrielles nécessitant des techniques modernes et sur la fabrication traditionnelle des collections historiques les plus réputées.

A découvrir:

Musée de la Céramique
Rue Jean Macé – BP 107
62240 DESVRES
GPS : 50.666707 1.841932
Tél. : +33 (0) 3 21 83 23 23
Fax. : + 33 (0) 3 21 83 44 45
Site internet : www.musee-ceramique-desvres.com
E-mail. accueil@mceramique-desvres.fr

source : O.T. Desvres

 

 

Accueil | Sommaire | Culture | Patrimoine | Histoire | Nature | Dossiers | Liens | Translate | Plan | Carte | Contact
Copyright © 2000-2016 Nordmag Tous droits réservés.