Nordmag , votre magazine région Nord 

 


 

Centre Historique Minier de Lewarde

Centre Historique Minier de Lewarde
3 siècles de l'Histoire de la Mine en Nord-Pas de Calais

Il s'agit du centre historique minier le plus important de la région (...de France.), mais aussi l'un des mieux aménagé. Il est installé sur le carreau de l'ancienne fosse Delloye où des milliers de mineurs ont travaillé. Le visiteur est alors plongé dans l'univers de la mine tel qu'il était au début du siècle. Le musée est remarquablement agencé grâce aux vidéos, aux objets de collections....

Les visites sont organisées par d'anciens mineurs qui font part de leur passion aux jeunes  Centre Historique Minier de Lewarde et aux moins jeunes. La qualité des visites est due aux mineurs eux-même qui savent nous faire découvrir ou redécouvrir l'univers de la mine. Les visiteurs peuvent découvrir les lieux de vie et de travail des mineurs : la salle des pendus, la lampisterie, les bâtiments industriels, et dans des galeries reconstituées avec évocation du travail du mineur.
De nombreuses expositions complètent la visite.
A disposition : restaurant, buvette, boutique...

  Rens : Fosse Delloye, LEWARDE  59287  FRANCE  
tél.: 03 27 95 82 82     ouvert toute l'année

Le musée Fosse Delloye est ouvert tous les jours de 10 h à 17 h le dimanche et de 13 h à 17 h du lundi au samedi jusqu’au 1er mars. De mars à octobre, ouvert tous les jours de 9 h à 17 h 30. 
Entrée :
9.40 €. / 10.60€  Tél. 03 27 95 82 82.  Groupes , Restaurant Brasserie, Auditorium

 

Expositions temporaires :  

  Exposition "LES VOICI, COLOSSES" Photographies de Naoya Hatakeyama    1er février – 21 mars 2010

Le Centre Historique Minier, le plus grand musée de la mine en France, ouvrira sa programmation temporaire 2010 en accueillant les œuvres de Naoya Hatakeyama, l’un des photographes contemporains japonais les plus renommés de sa génération.
Alors qu’il vit et travaille habituellement à Tokyo, une résidence commandée et financée par le collectif Les Lieux dans le Nord-Pas de Calais l’a amené à découvrir le bassin minier et à le questionner. C’est le résultat de ce parcours, entre Wallers-Arenberg et Liévin, qu’il nous propose à travers douze photographies en couleur et en grand format consacrées aux terrils. Son travail artistique dépasse les clichés traditionnels pour transcender l’image des terrils – sous la neige, pendant la nuit… –, symboles du labeur et des luttes sociales. Il s’est attaché à réinterroger à sa manière ces imposants vestiges et à tenter de mettre en lumière l’étonnant paradoxe de ces colosses en apparence arides et de leurs écosystèmes si fragiles. Derrière les paysages, l’artiste entend également transmettre un message fort, soulignant plusieurs siècles d’exploitation et de luttes qui ont contribué aux acquis sociaux d’aujourd’hui.
L’exposition Les voici, colosses, photographies de Naoya Hatakeyama, sera présentée au public tous les jours du 1er février au 21 mars 2010. Elle est organisée en partenariat avec le collectif Les Lieux.
Centre Historique Minier Fosse Delloye – BP 30039 – 59287 Lewarde www.chm-lewarde.com Tél. : 03 27 95 82 82

CENTRE HISTORIQUE MINIER DE LEWARDE    Tél : 03.27.95.82.82
E-mail : contact@chm-lewarde.com     Site internet : http://www.chm-lewarde.com


Expo LEWARDE 2010 ©centre historique minier
 

En vidéo : Tourné en 2006 au Centre Historique Minier de Lewarde, ce reportage montre quelles étaient les conditions de travail des mineurs dans les mines. Ici, plus précisément dans les mines de charbon du Nord-Pas-de-Calais. Puis il est montré également ce que le Nord aujourd'hui garde en souvenir de cette époque.
=> http://www.dailymotion.com/video/x40l5d_mines-et-mineurs-dans-le-nordpasdec_news

 

En 2002 : Un nouvel espace muséographique 
complet et attractif

Le chevalement de la fosse Delloye empare de son ombre la nouvelle verrière, point d'entréelewarde à la hauteur d'un nouvel espace muséographique de 4 000 m². 7 M€ furent nécessaire à son accomplissement. Les musées industriels ont de nos jours, avec grand succès, renouvelé une carte de France des anciennes friches en décomposition économique et sociale. Un nouveau souffle perpétue le passé du travail, qui en ces lieux, a forgé l'identité de toute une nation. Le public vient de plus en plus nombreux chaque année ( prévisions de 200 000 visiteurs par an ) , et aura la possibilité dès maintenant d'entrer pleinement dans l'histoire mise en scène. Dès l'entrée, le grand hall d'accueil bénéficie de boutique et cafétéria, de trois salles de réunion en sous-sol.

Une exposition permanente retrace trois siècles d’histoire de la mine sur 300 m² de parcours chronologique. Le parcours s'articule autour d'une série de maquettes originales de sites miniers à différentes époques. Cette exposition occupe une partie des anciennes salles de bains du personnel de la fosse Delloye. Une salle voisine est consacrée au traitement « social » de la vie du mineur.

Le côté scientifique de la démonstration n'est pas en reste. Le hall du bâtiment principal donne accès sur l’auditorium Georges-Delerue conçu comme une salle de conférence. Des colloques mais aussi  des projections de films d’archives, viendront compléter dans les mois à venir une panoplie de futurs recherches historiques. Les chercheurs bénéficieront d'une salle de documentation leur permettant de consulter archives, films, documents photographiques et ouvrages. C'est dans le cadre du contrat de plan Etat-Région 2000-2006 que seront mis en place d'autres infrastructures comme le réaménagement en boucle du circuit minier et le traitement de l'ensemble des espaces extérieurs.

 

      Centre Historique Minier de Lewarde     Centre Historique Minier de Lewarde    Centre Historique Minier de Lewarde

cliquez pour agrandir...

 Centre Historique Minier de Lewarde :

 EXPOSITION « MINEURS D’ICI ET D’AILLEURS » Du 01/02/2011 au 05/06/2011
Près d’une vingtaine de photographes, artistes ou photoreporters nationaux et internationaux offriront leurs regards sur le monde de la mine et plus précisément sur le mineur dans son environnement de travail. Les 150 images en noir et blanc ou en couleur, réalisées à travers le monde au cours des cinquante dernières années, permettront au public de découvrir des visages d’hommes, de femmes et d’enfants à la fois très différents les uns des autres mais chargés d’une même universalité. Sebastiao Salgado nous entraînera dans les mines d’or de la Serra Pelada au Brésil, Aleksander Prugar en Silésie, Allan Jenkins dans les mines de cuivre de Cuba, Song Chao en Chine, ...

 

documentation : Centre Historique Minier     photos©nordmag

    L'Histoire du charbon dans la  région Nord - Pas de Calais
    Retour page  DOUAI

Accueil | Sommaire | Culture | Patrimoine | Histoire | Nature | Dossiers | Liens | Translate | Plan | Carte | Contact
Copyright © 2000-2014 Nordmag Tous droits réservés.