Nordmag , votre magazine région Nord 

=> Nouveau site


 

 

ville de GRAVELINES


      

Gravelines : commune de 13000 habitants  qui se protège derrière son enceinte de briques, est située au milieu de l'axe Calais à Dunkerque , à 40 km du tunnel sous la Manche .

Gravelines photo ©nordmag

Villes et Villages fleuris  3 fleurs

Office de Tourisme des Rives de l'Aa : 
11 rue de la République   BP 139   59820   GRAVELINES Tél : 03 28 51 94 00   http://www.tourisme-gravelines.fr/             E-mail : gravelines.cote.opale@wanadoo.fr 
 

L'Office de Tourisme des Rives de l'Aa réunit sept communes : Bourbourg, Craywick, Grand-Fort-Philippe, Gravelines, Loon-Plage, Oye-Plage et Saint-Georges-sur-l'Aa

 Gravelines, "plus beaux détours de France "
Après Bergues, Fourmies et Saint-Amand-les-Eaux, c'est au tour de Gravelines de rejoindre le cercle fermé des 100 plus « beaux détours de France » !
Ce réseau, né il y a 10 ans, a pour vocation de regrouper et promouvoir les plus belles villes de France, sélectionnées selon une grille comportant 13 critères et sur audit réalisé annuellement par Michelin.
Il a également pour objectif de créer pour ces communes, présentant le même profil, un espace d’échanges, d’expériences et une mutualisation des moyens de promotion (guide, site internet) et de communication.
En outre, le réseau a développé des partenariats pour ses actions avec d’importantes sociétés nationales : La Poste, France Bleue, la S.N.C.F.

LA MAISON DU PATRIMOINE 
Service Groupes, Promotion et Communication ;  2 rue Léon Blum  BP 139 59820 GRAVELINES 
Tél : 03 28 51 84 84
   E-mail : maisondupatrimoine@wanadoo.fr 

La commune de Gravelines a su préserver la qualité de ses sites et nombreux bâtiments historiques les a transformés en lieux de flânerie. Le château arsenal construit par les Espagnols demeure , élément principal des fortifications remaniées par Vauban ; il abrite, au milieu de jardins à la française, un ensemble de casemates souterraines, le four à pain et la poudrière. C'est là, dans la poudrière, qu'est installé le musée du Dessin e de l'Estampe originale. Unique musée du genre en France, il présence une importante collection d'arts graphiques des XIXème et XXème siècles, ainsi que le plan-relief de la ville. A Gravelines, vous pourrez également découvrir le beffroi (1827), l'Hôtel de Ville de style néoclassique, l'Église  Saint Willibrord (avec sa façade du XVIème siècle; la citerne (1724-1725) et la caserne de Varennes (1737)... 
Le passé maritime de la ville se découvre à la Maison de la Mer et à la Maison du Sauvetage de Grand-Fort-Philippe (ancien hameau de Gravelines).

Bref Historique :   

Le port de Gravelines naît au 12ème siècle, d'un petit hameau de pêcheurs qui est choisi par le Comte de Flandre Thierry d'Alsace. Ce bourg, d'abord appelé Nieuw-Port (Ville neuve), est  entouré de remparts de terre et de pieux, et de l'aménagement de l'estuaire de l'Aa naît le port de Gravelines. La ville prospère rapidement : avant-port de St-Omer, sel, fruits et vins du sud-ouest y débarquent tous les jours et la pêche, notamment du hareng, y est activement pratiquée. Ce ne fut cependant pas sans péripéties… Guerres, dévastations, pillages. Tour à tour, les ducs de Bourgogne et les rois d’Espagne furent chez eux à Gravelines. En 1608, les Clarisses anglaises, religieuses catholiques persécutées dans leur pays, arrivent à Gravelines et s'installent dans la rue qui porte maintenant leur nom. Elles y bâtiront couvent et chapelle. 
En 1654, la ville a subi de considérables dégradations provenant de l'explosion de la poudrière de l'Arsenal. Cette dernière sera reconstruite en 1752.
Ce n’est qu’en novembre 1659, à l’occasion du traité des Pyrénées que Gravelines est rattachée à la France. Nous sommes sous le règne de Louis XIV et un homme va prendre le destin de Gravelines en main : Vauban. Il va continuer et amplifier les ouvrages de défense esquissés par les Espagnols. Vauban est chargé en 1680, après la visite de Louis XIV à Gravelines, de tracer un nouveau plan de la ville. Ce dernier améliorera donc sa défense, notamment en dotant ses remparts de demi-lunes, de contrescarpes et de glacis et en installant une écluse sur l'Aa.
En 1738, Louis XV reprend le projet de chenal de Philippe IV et achève la construction du fort, traversé en son milieu par le chenal. 
C'est le creusement du chenal fin 18ème siècle qui fait que quelques marins et commerçants "huttois" viennent s'installer sur la rive ouest de celui-ci. Grand-Fort-Philippe est né.
D'autres iront émigrer à partir de 1816 à l'embouchure est de ce même chenal pour y fonder Petit-Fort-Philippe . En 1902, la place forte de Gravelines est déclassée et devient la propriété de l'Etat, mais pour des raisons économiques, les remparts ne seront heureusement pas détruits.
Ce qui va permettre en mai 1940 à la ville de résister courageusement aux Allemands pendant une semaine alors que les alliés sont en train d'évacuer Dunkerque. Gravelines recevra à cette occasion la Croix de Guerre en 1950.  
Aujourd'hui le port de Gravelines n'est plus un grand port de commerce. Les bateaux de plaisance ont remplacé définitivement les goélettes et seuls continuent de naviguer quelques bateaux de pêches.


Patrimoine :

Gravelines photo ©nordmag

Gravelines : Journées des Villes fortifiées photo nordmag

L'enceinte fortifiée :  On peut faire le tour des remparts qui sont très bien conservés. Ce réseau défensif est constitué de bastions d'angle couvert par un système de demi-lunes, de fossés en eau profonde et de contregardes.

L'arsenal : Cet édifice datant du 16ème siècle était à l'origine une enceinte fortifiée destinée à stocker armes et munitions et à accueillir la garnison.  
.
Aujourd'hui, quelques salles ont disparu mais d'autres sont encore à visiter (four à pain, salle du "pilier"). La poudrière accueille désormais le Musée du Dessin et de l'Estampe Originale et le Centre Culturel, construit au milieu de ce site entouré de jardins à la "française", héberge, d'un coté, l'Académie de musique et dispose, de l'autre coté, de nombreuses salles servant à des manifestations de toutes sortes (exposition, concerts, mariages, banquets, etc).

La Citerne militaire : Construite entre 1724 et 1725. Il s'agissait à l'époque de s'approvisionner en eau  pour alimenter la garnison en cas de siège. L'eau arrivait alors par sa toiture et par des aqueducs qui la reliaient à l'église, à la caserne Varennes et à la caserne Huxelles. La Citerne est reliée à l'Église St-Willibrord  par une arcade . Église de style flamboyant , les murs de la nef sont revêtus de belles boiseries.

Les Corps de Garde : avaient autrefois pour fonction d'assurer la protection des troupes qui surveillaient les points sensibles de la cité (portes, écluses). Ils comportaient en règle générale une pièce commune, une chambre pour l'officier ainsi qu'un grenier . 

La porte aux boules, anciennement porte de Dunkerque, était avec celle de Calais, le seul accès pour pénétrer à l'intérieur de l'enceinte fortifiée de Gravelines. Elle était autrefois dotée d'un pont-levis.

La Caserne Varennes : fut édifiée en 1737 sous l'impulsion de Louis XIV  . Elle pouvait alors accueillir près de 600 soldats.  

Le moulin Lebriez : qui est le plus petit moulin des Flandres ( sur pivot)  Il a cessé son activité en 1966 et il peut désormais être visité lors des Journées du Patrimoine chaque année.

Le phare fut construit au 19ème. D'une hauteur de près de 30 mètres et d'une portée de 26 milles (environ 48 km),  Aujourd'hui, le phare est éteint et il est remplacé par des balises sur les jetées du chenal.

Le Musée du Dessin et de l'Estampe Originale, crée en 1982, est installé dans une ancienne poudrière située à l'intérieur de l'enceinte de l'Arsenal. Il est le seul musée français contrôlé par la Direction des Musées de France ayant pour spécialité les Arts Graphiques.
Cinq salles historiques à découvrir : Le Corps de Garde : accueil, boutique...  La poudrière , techniques et histoire de l'estampe avec au sous-sol un spectacle audio-visuel ayant pour cadre le plan-relief de Gravelines...  La salle du pilier, expositions temporaires, ...  Le four à pain en visite libre .... La casemate d'artillerie de la tour d'entrée : collection d"estampes ( sur RDV)
Le plan relief est une copie à l'identique de l'original présenté au Musée des Beaux arts de Lille et permet de découvrir , en miniature, Gravelines au milieu du XVIIIème  Vauban édifie un système ingénieux de fortifications, renforce le réseau de places-fortes qui défendent les marches du royaume. Le fameux pré carré est né, pour la gloire de Louis XIV. Et pour mieux élaborer tactiques de défense et d'attaque, le roi commande des maquettes de chaque ville stratégique. Construit à l'échelle du 1/600ème, il s'étend sur 18 mètres carrés. Maisons en bois de tilleul de deux centimètres de haut, maquette avec champs, arbres et routes en soie naturelle , témoignage de ce qu'était ce bourg militaire, planté au milieu des marais. Aujourd'hui, grâce à une borne interactive, le curieux peut plonger au cœur de la maquette numérisée et voir de près l'écluse de chasse ou le couvent des Récollets.
Tél.: 03.28.51.81.00  E-mail : musee.de.gravelines@wanadoo.fr

  A proximité : Petit Fort Philippe Le phare - photo nordmag

La Centrale nucléaire: construite dans les années 1970 est une des plus puissantes d'Europe ( 35 milliards de KW heure soit 10% de la production Française d'électricité). Visites guidées  tél.: 03.28.68.42.36

Petit-Fort-Philippe : port de pêche et station balnéaire qui doit son nom au roi d'Espagne, Philippe II. Centre de Char à voile des rives de l'Aa  tél .:0328234170

Grand-Fort-Philippe : LA MAISON DE LA MER:
Boulevard Carnot 59153 Grand Fort Philippe .  tel : 03.28.23.98.39
Le but de la maison de la mer, située sur le port de Grand Fort Philippe, (juste en face de la Criée), est de promouvoir la Côte d'une manière générale et dans un cadre plus particulier, sauvegarder les traditions et le patrimoine liés à une ancienne et forte activité maritime., maquette de bateaux de pêche, coupures de journaux d'époque, de photos, d'outils, de fiches de paie et de peintures, on pourra aussi y découvrir les techniques traditionnelles utilisées pour fumer le poisson.


 
LA MAISON DU SAUVETAGE :
Bd de la République 59153 GRAND-FORT-PHILIPPE tel : 03.28.23.10.12
C'est un musée historique du sauvetage en mer, bâti sur pilotis et situé sur le port de Grand-Fort-Philippe. La maison du sauvetage retrace les épreuves des hommes qui depuis le 19 ème siècle sauvent bénévolement, à leurs risques et périls, des nageurs en détresse. On y trouve un canot restauré, une vedette de sauvetage des années cinquante...
HORAIRES
Du dimanche de Pâques au 15 septembre ; Du lundi au samedi (sauf le mardi) de 14h00 à 18h00
Dimanche et jours fériés de 15h00 à 18h00; Toute l'année pour les réservations de groupes 
 
Enfants de 12 ans accompagnés des parents : gratuit

 

LE CHŒUR DE LUMIERE - ANTHONY CARO A BOURBOURG
Une œuvre majeure d'Anthony CARO pour le chœur de l'église Saint-Jean-Baptiste de Bourbourg.
"Ensemble monumental composé de 15 sculptures déployées sur les 450m² du chœur gothique, avec pour thèmes "l'Eau" et la "Création du
monde" : des fonts baptismaux monumentaux au centre de l'œuvre, neuf hauts-reliefs situés dans les niches du chœur, deux tours de bois,
l'une du "matin" et l'autre du "soir", chaires de prêche contemporaines, deux sculptures thématiques : "Alléluia" et "Le Jardin du
Paradis". A tout cela s'ajoute un ensemble de mobilier liturgique, réalisé dans un cadre spécifique.

Venez découvrir ce chef-d’œuvre qui a pris huit années de travail, réalisé par l'artiste anglais Sir Anthony Caro, père de la sculpture
moderne contemporaine, qui signe après plus d’un demi-siècle la réouverture du chœur de l’église Saint Jean-Baptiste de Bourbourg au
travers de cette œuvre exceptionnelle et unique.
Petits ou grands, curieux ou novices cette visite répondra à toutes vos attentes, n’hésitez pas à venir découvrir un univers singulier."
site officiel: http://www.lechoeurdelumiere.fr/

LE CHOEUR DE LUMIERE - ANTHONY CARO A BOURBOURG

Cliquez pour agrandir

gravelines
Vue aérienne des fortifications
( document plaquette O.T. )

gravelines

gravelines

gravelines 

gravelines

Vues des fortifications et de l'Arsenal...


Agenda sur :

Site Officiel
http://www.ville-gravelines.fr

Office de tourisme de Gravelines
 
http://www.tourisme-gravelines.fr/

SPORTICA
http://www.sportica.fr/

 


plan_relief gravelines
le plan-relief

petit-fort-philippe
Petit-Fort-Philippe
vue de Grand-Fort-Philippe

Journée des Villes Fortifiées

gravelines
... pensif ... drôles d'oiseaux...
habituellement ce sont des mouettes  dans les jardins de l'Arsenal ?...

gravelines

gravelines
Animations à l'Arsenal...

Photos ©nordmag

 
 

Accueil | Sommaire | Culture | Patrimoine | Histoire | Nature | Dossiers | Liens | Translate | Plan | Carte | Contact
Copyright © 2000-2016 Nordmag Tous droits réservés.