Nordmag , votre magazine région Nord 

=> Nouveau site


 

 

Ville de LENS


 

 


Lens : Capitale de la Gohelle. Agglomération de environ 320.000 hab. 
Paris 180 km. - Autoroute A 1, et A 26 Calais- Reims - Lille 42 km. - Liaison TGV Lille-Paris et Lyon -
Ville universitaire.    Ville fleurie 2 fleurs
Hôtel de ville : Place Jean Jaurès  6300  Lens   tél : 03 21 69 86 86     Site officiel : www.villedelens.fr/
Sous Préfecture : 25 rue du 11 novembre  tél : 03 21 13 47 00
Chambre de commerce et d'industrie : 3 av. Elie Reumaux tél : 03 21 69 23 23
La Communaupole Lens-Liévin labellisée Pays d'Art et d'Histoire en 2008

 

Lens : "la FanZone Euro2016"

Office du Tourisme : 26 rue de la Paix   tél : 03 21 67 66 66
Lens Accueil : Centre Jouhaut 115 rue Eugène Bar  tél : 01 21 28 20 02
E.mail : info@tourisme-lenslievin.fr  et site web : www.tourisme-lenslievin.fr

 Ce qui caractérise le plus la ville de Lens est son animation de centre-ville, ses commerces fort variés, ses rues vivantes, sa jeunesse.

Mosaic de la Gare de Lens 62

Bref Historique :

Avec la conquête de Arras vers 55 avant J.C. par l'empereur romain César, Lens connaîtra jusqu'au V ème siècle une domination romaine. L'époque allant de 863à1191 fut  celle des comtes de Flandre .Rattachée au comté d'Artois, la ville obtint au XIII ème siècle une charte communale en faveur des bourgeois de la part du roi Louis VIII qui fut roi de France de 1223 à 1226. La ville fut le théâtre de nombreux conflit ( guerre de Trente Ans...). Lens n'entre véritablement dans l'histoire de France que par le biais de la grande épopée du charbon au XIX ème. De 2200 habitants en 1789 à la révolution , la population devient dix fois plus important un siècle plus tard. En 1906, le Club de football de Lens voit le jour. C'est le premier à se constituer, celui de Lille n'apparaissant qu'en 1944. Mais il faudra attendre l'année 1932 pour que sous la présidence de Félix Bollaert, la compagnie engage la construction d'un grand stade à Lens. 
En 1912, la compagnie des mines de Lens devance celle d'Anzin, pourtant plus ancienne, et devient la compagnie la plus puissante de France. 
Durant la première guerre mondiale, le bassin de Lens a été fortement touché par les destructions. Les centres de Lens et de Liévin ont subi d'importants dégâts et les 103 fosses ont été anéanties. La présence du mémorial canadien de Vimy nous rappelle les combats d'avril 1917 pour tenir ce point stratégique, et la fréquentation record du cimetière national d'Ablain-St-Nazaire témoigne de l'importance des combats qui s'y sont déroulés. 
En juillet 1928 fut entreprise la construction des grands bureaux de la compagnie des mines de Lens, magnifique édifice de style régionaliste planté au milieu d'un parc de 3 hectares. 
En 1946, au lendemain du second conflit mondial, la nationalisation de l'activité minière regroupe les différentes compagnies minières dans les Houillères du Bassin du Nord-Pas de Calais ( H.B.N.P.C. )   
Mais dès 1959, la concurrence étrangère et la politique énergétique française remettent en cause la productivité du bassin du Nord-Pas de Calais. 
Les puits du groupe de Lens sont fermés assez rapidement. L'exploitation à la fosse 2 fut arrêtée en 1961, et les derniers puits du groupe furent fermés en 1972. 
Le 27 décembre 1974, à Liévin, l'ultime catastrophe minière fait 42 morts, rappelant notamment celle de Courrières en 1906 qui tua près de 2200 mineurs. 
Le 21 décembre 1990, la dernière berline de charbon remonte de la fosse de Oignies, marquant ainsi définitivement l'arrêt de l'exploitation de la houille dans le Nord-Pas de Calais. 

=>Portrait : Émile Basly maire de Lens à partir de 1900

PATRIMOINE:

Les Grands Bureaux de Lens:
Ce bâtiment de style Art Déco est actuellement occupé par L'Université d'Artois Jean Perrin
Le début de la construction dès 1928 a un impact sur la région: tout d'abord l'édifice s'inscrit dans le style régionaliste mais aussi il marque la fin de la reconstruction du bassin minier.
Le Régionalisme est considéré à l'époque comme le style de prédilection.
Ce mouvement se développa grâce à l'architecte Lillois Louis-Marie Cordonnier. Ce dernier a remporté le concours au Palais de la paix de La Haye. A ce propos le palais de La Haye ressemble étrangement aux Grands Bureaux. Cordonnier est un fervent défenseur de ce style et utilise les matériaux de la région comme la brique. Cordonnier va donc être au service de la société des mines de Lens pendant une période assez longue. En effet, la compagnie emploie de nombreux moyens afin de    reconstruire un empire industriel.

Description du bâtiment  ( 8780 m² )

L'édifice a été achevé dans les années 1930 ce qui peut expliquer la juxtaposition des styles reflétant l'état d'esprit de l'époque.

  photo O T Lens

   LES GRANDS BUREAUX DES MINES DE LENS

La façade:   est tout a fait représentative du style Régional. Il s'agit d'un bâtiment monumental et  relativement imposant: 81 mètres de façade, 3 pignons à 38 mètres de hauteur. Les dimensions sont assez impressionnantes mais révèlent l'importance des mines de Lens. La volonté d'utiliser les matériaux de la région trouve ici un bon exemple. Les briques proviennent de la briqueterie de Douvrin.

L'intérieur:   est d'un style tout a fait différent. Le hall d'entrée est de style Art Déco très courant dans les années 1920 notamment à Paris. Ce style marque le désir d'un changement radical au niveau de l'architecture et s'inscrit dans le mouvement des années folles. Cordonnier contribue dans ce sens à un certain renouveau, un modernisme. On note la décoration en stuc, géométrisée au niveau des colonnes. De chaque côté du hall deux salles identiques servaient autrefois de salle de bal. Actuellement ces deux salles abritent la bibliothèque de    l'université. A l'étage on remarque le mobilier très luxueux: les architectes travaillèrent en collaboration avec Majorelle, artisan à Nancy, les plafonniers sont d'une très rare finesse ainsi que le majestueux lustre 1,60 de diamètre. Les cheminées en marbre, le vitrail , le parquet sont d'autres éléments tout aussi remarquables.

Le jardin:     à la française a été réalisé par le paysagiste parisien Duchêne. Le parc donne une plus douce allure à l'imposant édifice. De là les directeurs empruntaient le train pour se rendre sur les sites industriels. 

Le Stade Bollaert  Tél : 03 21 69 28 99  Stade Bollaert© RCL Promotion

A l'origine de la création du stade un homme simple Félix Bolaert, Président des Mines de Lens. Cet homme énergique a vite compris que le sport et le foot en particulier avait un brillant avenir devant lui. C'est ainsi que l'on construisit le stade qui 65 ans plus tard fera vibrer une toute jeune population. Félix Bollaert était président des mines de Lens depuis 1922. Il décède en décembre 1936.
Mais à l'époque de la construction du stade, différentes populations et classes sociales viennent s'installer à Lens ce qui n'est pas sans poser quelques problèmes. Le football semble être le seul moyen de mettre les gens d'accord ou les mettre sur un même pied d'égalité.
Le premier match de coupe d'Europe se jouera au stade Bollaert le 1er octobre 1975. 
Fin 76 une tribune couverte est mise en service côté ouest, baptisée Henri Tranin, du nom d'un ancien dirigeant du club.
En 1984, le stade accueille deux matches de la phase finale de l'Euro 84.
 A cette occasion, la capacité du stade est portée à 51 000 places.
Le stade Félix-Bollaert accueillera six matches de coupe du monde en 1998.

En 1998 LENS comptait parmi les dix villes à accueillir la Coupe du Monde.

 

 

 

 

Club Patrimoine : Mairie de Lens tél : 03 21 69 09 18    mail : nfortunato@mairie-lens.fr

 

Maison Syndicale : 32, rue Casimir Beugnet Tél : 03 21 78 22 35

  Construite en 1911 par le Syndicat de mineurs du Pas de Calais, cette bâtisse symbolise la puissance de l'organisation ouvrière face au patronat.
Détruite en 1914, elle fut reconstruite à l'identique après la guerre.
Inscription à l’inventaire supplémentaire. des monuments historiques

 

 

Musée du Louvre - Lens :   + d'infos

Lens - Liévin : pays d’art et d’histoire. – Le ministère de la Culture et de la Communication a officiellement désigné le secteur de Lens - Liévin comme pays d’art et d’histoire

Comme Arras, Boulogne-sur-Mer,Saint-Omer, Lille, Roubaix, Cambrai, la communauté d’agglomération de Lens-Liévin  a rejoint le réseau national des Villes ou Pays d’art et d’histoire. Le label très convoité lui a été attribué le 10 janvier dernier par la ministre de la Culture et de la Communication sur proposition du conseil national de ce réseau fort de 95 villes et 36 pays.
Pays de Lens-Liévin (Pas-de-Calais) : Structurée autour de deux anciennes cités minières, cette candidature constitue un enjeu important pour la communauté d’agglomération de Lens-Liévin. Le label Pays d’art et d’ histoire permettra de conforter le maillage culturel du territoire et de mettre en place un partenariat équilibré avec les autres acteurs concernés. Il a été souligné que la sensibilisation du jeune public à l’ architecture et au patrimoine (1/5e de la population a moins de 15 ans) constitue un enjeu important de la mise en œuvre de la convention. Le label permettra d’approfondir la réflexion sur la gestion urbaine.
site officiel : http://www.vpah.culture.fr/

=>>  Sur TF1 le samedi 1er mai 2010: zoom sur Lens édition spéciale 13 h :   la vidéo ICI

       
cliquez pour agrandir...

La Patrouille de France dans le ciel de Lens le samedi 15 septembre 2012
Avant le meeting aérien de Benifontaine, la Patrouille de France a survolée le ciel Lensois ce samedi matin. Deux avions de chasse, un Jaguar et un Mirage 2000, sont exposés sur la place Jean-Jaurès.


du 11 au 24 décembre 2015 : à LENS    Village de noël sur le thème de la Pologne 


A  proximité :  Liévin Grande cité houillère au riche passé. En 1857, la découverte  de la houille va métamorphoser l'économie et le paysage du gros village agricole d'avant la révolution...et la population de moins de 1000 habitants va passer à plus de 24.000 ( plus de 33.000 h. aujourd'hui ) à l'aube de la première guerre de 1914 qui va détruire totalement le patrimoine architectural ancien.
Voir : le chevalement de la fosse Saint Amé et le Monument aux Morts qui commémore la  catastrophe minière de 1974  ( coup de grisou)
Ville sportive : Stade couvert Régional est un haut lieu de nombreuses manifestations sportives , le Centre nautique "NAUTICAA" ... 19 terrains de football,  le Rocher d'escalade  etc...

 

          l'Hôtel de Ville de Liévin   Pas de Calais   

  Chevalement restauré et l'Hôtel de ville (1926) qui possède des vitraux miniers. cliquez

Vues Aériennes LENS & LIEVIN    par "Air Montgolfières Région Nord Pas de Calais"

Aux environs de Lens :

-
Cimetière Militaire National de Notre-Dame de Lorette : Musée historique
- Le
Musée militaire de La Targette à Neuville St.Vaast ( 1914-18 & 1939-45)
- Le
Mémorial Canadien de Vimy   

►  Les sites de la Grande Guerre en Artois

►  L'Histoire du charbon dans la  région Nord - Pas      de Calais

 

Le Louvre-Lens   

 

Cliquez pour agrandir 

Eglise st Léger Lens
l'église Saint-Léger


Exemple de Corons
exemple d'habitat miniers 
" les corons " 


La gare de lens
la gare de Lens
qui fut le premier édifice Art-Déco de la région


PLAN


LIENS

Site officiel Lens : www.villedelens.fr/

Site Officiel Liévin
http://www.ville-lievin.fr

OFFICE DE TOURISME
Communauté d'agglomération de Lens-Liévin
 
www.tourisme-lenslievin.fr

Le site du R.C.L.
www.rclens.fr

Autourdelens.com 
Le portail de Lens et sa région
Agenda des manifestations  
> www.autourdelens.com/ 

Chambre de commerce et d'industrie de Lens 
> http://www.lens.cci.fr/

Université d'Artois
http://www.iut-lens.univ-artois.fr/lens
/Historique/lensetsonhistoire.html

  Communaupole de Lens Liévin
www.communaupole-lenslievin.fr

 


LE LOUVRE à LENS...

  L’Office de Tourisme Artois-Gohelle vous propose des circuits découverte en autocar « De la Mine au Louvre ».
Pour tout savoir sur l'actualité du futur Louvre-Lens, l'Office de Tourisme et du Patrimoine de Lens-Liévin
vous un circuit guidé en autocar "De la Mine au Louvre-Lens". Cette visite vous permet d'entrevoir, dans  l'horizon des chevalements et des terrils, l'âme du bassin minier. Des Anciens Grands Bureaux des Mines de
Lens au site de la future implantation du Louvre (2012) en passant par la base et les terrils jumeaux du 11/19, vous découvrirez en autocar l'incroyable reconversion d'un territoire façonné par l'épopée minière.
RDV Gare SNCF Place Jean Jaurès à Lens
Tarif: 3/6 euro(s). Durée : 2 h 30

Réservation obligatoire et infos:
Office de Tourisme et du Patrimoine de Lens-Liévin
26, rue de la Paix
62 300 lens
Tél : 03.21.67.66.66
info@tourisme-lenslievin.fr
www.tourisme-lenslievin.fr
 

 


A LOOS-EN-GOHELLE
( sortie Lens direction Béthune, pas très loin du Stade Bollaert)
sont implantées les associations:

" La Chaîne des Terrils "  

 " Culture - Commune " 

sur le site du siège 11/19
  en savoir plus

loos3.jpg (42898 octets)

loos1119_04.jpg (72292 octets)

Le site du 11/19 à Loos et ses deux terrils jumeaux (les plus hauts d'Europe)
La roseraie ( accès libre ) et la jardinerie Delbarre

cliquez sur une vignette

 

Accueil | Sommaire | Culture | Patrimoine | Histoire | Nature | Dossiers | Liens | Translate | Plan | Carte | Contact
Copyright © 2000-2016 Nordmag Tous droits réservés.