Nordmag , votre magazine région Nord 

=> Nouveau site


 

 

 

Histoire de ROUBAIX 
  

Situé à l'écart des grandes voies de communication terrestres et fluviales, le petit bourg de Roubaix était, au 11 ème siècle, le siège d'une importante seigneurie.

Composée d'exploitations rurales, la bourgade ne semble pas devoir devenir une place d'importance mondiale. Pourtant, la Flandre et l'Artois avaient de l'eau et de l'herbe ; bien vite, elles eurent des moutons. L'élevage donna naissance à l'artisanat; la laine est travaillée sur place, dans les campagnes.

En 1414, Roubaix couvre près de 200 hectares et reçoit le titre de ville grâce à JeanRoubaix, Hôtel de Ville III de Roubaix( Jean Sans Peur), qui obtient le droit de créer un échevinage. Ce dernier, conseiller des ducs de Bourgogne épousa par procuration Isabelle de Portugal. Lors du mariage ducal à Bruges, il fut le troisième nommé chevalier de la Toison d'or.

En 1463, est érigée, la chapelle du Saint-Sépulcre.

En 1469, son fils, Pierre de Roubaix, continuant l’œuvre de son père, obtient de Charles le Téméraire, le privilège de fabrique, le droit de « licitement draper et de faire drap de toute laine ». Ce droit confirmé par un règlement en 1564 fut le point de départ de l'essor économique de la ville. Le berceau industriel de la cité de la laine était installé et l'avenir préparé.

Malgré la peste de 1638, l'incendie de 1684, la famine, les guerres et les occupations successives, Roubaix se hisse aux premiers plans de l'industrie du textile. En 1839, Roubaix est appelée le « Manchester français », rivalisant et même dépassant la puissance textile anglaise.

Les ateliers textiles se développent beaucoup aux XVII ème et XVIII ème siècles... Il se créent de véritables dynasties  de marchands-fabricants roubaisiens.

En l'an 1800, la population atteint 8.000 habitants. En 1820, la machine à vapeur fait son apparition..., en 1843 , ce sont les " self-acting mules" grâce à Louis Motte-Bossut. Les grands ateliers mécaniques se développent alors.

A la fin du 19è` siècle, le rayon d'action de la ville s'étend au monde entier, et à l'Exposition Universelle de 1889 à Paris, huit maisons roubaisiennes sont représentées.
 En 1911, Roubaix est le centre européen du textile, et reçoit la visite du président Armand Fallière. C'est l'apothéose : la ville héberge l'Exposition Internationale du textile et l'Hôtel de Ville, oeuvre de Victor Laloux édifié à (a gloire de l'industrie textile), est inauguré.

En 1914, c'est la guerre; 4 ans d'occupation laissent Roubaix nue et décharnée. Tous les stocks, tous les outils, beaucoup d'hommes ont disparu. L'industrie textile est exsangue. Pourtant, en 1929, Roubaix a retrouvé sa place de capitale du textile.
La crise de 1929 survient, puis les grèves de 1931-1932.

Roubaix Cette grande prospérité économique liée en partie à la révolution industrielle n'est pas sans engendrer des conditions de travail difficiles. Jean Lebas, un enfant du pays et maire de Roubaix de 1912 à 1940, est l'auteur d'initiatives sociales hardies.

C'est à lui que l'on doit l'expansion des cantines scolaires, le premier centre aéré de Fronce, l'école de Plein Air et la création en 1924 des habitations à Bon Marché.

C'est à nouveau la guerre et Roubaix sera frappée dans son cœur. Jean Lebas meurt en déportation. De son passage à la mairie, il nous a laissé une piscine, symbole de mélange social maintenant transformé en musée les beaux-arts et les créations textiles s'exposent.

Pendant la guerre, le progrès social n'a pas été oublié. En 1943 sera signé le premier protocole entre les organisations patronales et les syndicats. Le premier C.I.L. est créé (1% de (a masse salariale investi dans le logement social). II sera plus tard dans toute la France.

Aujourd'hui, la grave crise que traverse l'industrie textile française a obligé Roubaix à se tourner vers d'autres activités: capitale de la V.P.C., marketing direct, grande distribution sont autant de secteurs performants.

Depuis août 1999, la ville de Roubaix s'est dotée du métro et une politique dynamique de rénovation et de dynamisation permet aujourd'hui à la ville de reconsidérer son patrimoine exceptionnellement bien conservé où toute l'histoire de la révolution industrielle textile se retrouve.

Le label Ville d'Art et d'Histoire a été accordé à Roubaix en décembre 2000
( source : plaquette O.T.)

Pour en savoir plus sur l'Histoire de Roubaix : site de la Commission Historique de Roubaix

 

 

Accueil | Sommaire | Culture | Patrimoine | Histoire | Nature | Dossiers | Liens | Translate | Plan | Carte | Contact
Copyright © 2000-2016 Nordmag Tous droits réservés.