Nordmag , votre magazine région Nord 

=> Nouveau site


 

 

 

Mémorial national du Canada à Vimy

 

Mémorial Canadien de Vimy photo nordmag 

    Ce monument représente l'hommage le plus impressionnant que le Canada a rendu à ceux de ses citoyens qui ont combattu et donné leur vie au cours de la Première Guerre mondiale,
Points culminants stratégiques, offrant des vues imprenables sur le bassin minier, les collines de l’Artois qui furent à plusieurs reprises le cadre de violents et sanglants combats.  Le Mémorial canadien de Vimy est le plus prestigieux des monuments canadiens d’Europe, devenu terre canadienne  « un don de la nation française au peuple canadien » et symbole de l'histoire internationale, sur lequel sont gravés les noms des victimes des combats. Il a été élevé à la mémoire des 66000 jeunes canadiens ayant laissé leur vie ici et en France et commémore la bataille du 9 avril 1917
.( On prétend parfois que cette terre fait partie du Canada. Ce n'est pas rigoureusement exact. En 1922, le gouvernement français a accordé « au Gouvernement du Canada, gracieusement et pour toujours, le libre usage de la terre, exempte de toute forme de taxe ». Contrairement à ce qui se passe pour une ambassade, le lieu est soumis aux lois de la France et la police française est chargée d'y maintenir la loi et l'ordre.)
Le Monument fait plus qu'indiquer l'emplacement des combats dont les Canadiens tirent plus de fierté que de toute autre opération de la Première Guerre mondiale. II représente un hommage à tous ceux qui ont combattu pour leur pays durant ces quatre années de guerre et, en particulier, à ceux qui ont donné leur vie. Sur le socle du Monument, sont gravés dans la pierre, en français et en anglais, les mots suivants : 

VIMY
À LA VAILLANCE DE SES FILS PENDANT LA GRANDE GUERRE, ET EN MÉMOIRE DE SES SOIXANTE
 MILLE MORTS, LE PEUPLE CANADIEN A ÉLEVÉ CE MONUMENT

 

Sur les parois du Monument, sont inscrits les noms de onze mille deux cent quatre-vingt-cinq soldats canadiens « manquant à l'appel et présumés morts » en France.
On notera par ailleurs la réalisation de la sculpture monumentale du sculpteur Canadien  Seymour Allward qui travailla onze années durant pour ériger le monument mémorial de Vimy ainsi que différentes statues.
II a fallu quinze mille tonnes de béton et de maçonnerie pour ériger la base du monument et cinq mille cinq cents tonnes de pierre, importée de Yougoslavie, pour les pylônes et les sculptures. La construction de cet ouvrage gigantesque commence en 1925; onze ans plus tard, le 26 juillet 1936, le roi Édouard VIII dévoilait le Monument commémoratif du Canada à Vimy.
 
Site de 117 ha. constitué d'une multitude d'arbres et d'arbustes du Canada qui y ont été plantés pour rappeler les bois et les forêts du Canada. Depuis le sommet de la crête, on  bénéficie d'un magnifique panorama de l'Artois. Aujourd'hui, autour de cette "montagne du souvenir" les trous d'obus, les tranchées et les souterrains restaurés font revivre cette journée historique, à la fois si lointaine et si proche. 
La terre sur laquelle est érigé le monument commémoratif du Canada à Vimy  a été accordé « gracieusement et pour toujours » au Canada par la France en 1922, en reconnaissance des sacrifices accomplis par le Canada lors de la Première Guerre mondiale et pour la victoire remportée par les troupes canadiennes lors de la bataille pour la capture de la crête de Vimy en avril 1917.

       

Heures d'ouverture :
 Les terrains sont ouverts tous les jours à longueur d'année.
Centre d'accueil/Services des guides/Tunnel de la Grange :
Mardi – Dimanche : de 9 h à 17 h
Lundi : de 11 h à 17 h

Services des guides :
Des guides étudiants canadiens offrent des services d’interprétation et des renseignements historiques importants aux endroits clés. Tous les services d’interprétation sont offerts selon le principe du premier arrivé, premier servi.
*Remarque : Le centre d’accueil et les services des guides n’est pas offert pendant plus d’un mois du mi-décembre à la fin janvier.
Services disponibles :
L'accueil et l’interprétation du site sont offerts dans les deux langues officielles.  Centre d'accueil adapté aux fauteuils roulants - Stationnement

Activités et services :
Nous recommandons aux visiteurs du Mémorial national du Canada à Vimy d’arriver tôt afin de s’assurer d’avoir suffisamment de temps pour explorer. Cela est particulièrement important si vous voyagez avec de gros groupes ou si vous visitez durant des périodes achalandées (mars-juin et septembre-novembre).

Le site comprend: 
- Le Monument, en visite libre .

- Les souterrains, construits pendant la Première Guerre Mondiale, sont accessibles pendant les heures d'ouverture du site Les visiteurs du Mémorial national du Canada à Vimy devraient prendre note qu’il y a souvent une ligne d’attente pour visiter le passage souterrain Grange étant donné qu’il s’agit d’un espace clos (tunnel restauré). Si vous souhaitez visiter ce lieu, veuillez arriver tôt et adopter une tenue vestimentaire appropriée. Les aires d’attente sont à l’extérieur et la température à l’intérieur du tunnel se situe en moyenne à seulement 13 degrés Celsius (55 degrés Fahrenheit).

- Les tranchées
,  accessibles en visite libre. Nous pouvons offrir aux groupes scolaires de moins de 12 ans une visite guidée des tranchées (30 min) entre mai et novembre et dans la limite des créneaux horaires disponibles.

- Le Centre d’interprétation, accessible en visite libre durant les heures d’ouverture du site.   On y propose une exposition présentant le Canada durant la Première Guerre Mondiale et un document audiovisuel retraçant la bataille de la Crête de Vimy (7 min) disponible en français, en anglais.

- Les cimetières du Commonwealth War Graves Commission, deux cimetières accessibles en visite libre.

Mémorial Canadien de Vimy photo nordmag     Mémorial Canadien de Vimy photo nordmag

Mémorial Canadien de Vimy photo nordmag
la plaine d'Artois vue du Monument... Liévin, Lens, les terrils de Loos...


Vimy     Vimy
les tranchées...

ATTAQUE BRITANNIQUE D''AVRIL 1917. : La conquête de la falaise de Vimy : 

Au printemps 1916, les Britanniques, étendant leur front de tranchées vers la Somme, relèvent les bataillons français dans les secteurs d'Arras. 
Pendant l'hiver 1916-1917, des travaux considérables d'équipement du front d'attaque sont entrepris.
Après les enseignements de Verdun et de la Somme, la méthode d'attaque s'est précisée les moyens matériels, surtout, en artillerie, se sont considérablement accrus.
La falaise de Vimy, dont fait partie la Cote 119, va enfin être emportée.
L'honneur de la conquête revient à la 1ere Armée britannique (Horne), et plus encore au corps Canadien (Byng) , à 4 divisions :1er division (Currie), 2e (Burstall), 3e (Lipset), 4e (Watron).
Le bombardement britannique, par rafales extrêmement violentes, bouleverse les défenses allemandes dont les réseaux de barbelés atteignent 100 mètres d'épaisseur.
Pour la première fois, l'armée britannique utilise le tir indirect de centaines de mitrailleuses qui, groupées par, batteries, font pleuvoir par-dessus les lignes une véritable pluie de balles. Avec le bombardement ce tir interdit tout ravitaillement à l'ennemi.
Enfin, dès les premières heures du 9 avril, un tourbillon de feu et de mitraille s'abat sur les lignes ennemies et leurs batteries. Le nombre des canons britanniques est formidable: leurs roues se toucheraient sur toute la longueur de la ligne de bataille si on les avait placés les uns à côté des autres.
Dans la pluie et la brume de l'aube naissante, des fusées rouges, vertes, blanches, s'élèvent des tranchées adverses. Ce sont les demandes urgentes des tirs de barrages protecteurs et d'envois de secours immédiats. La pluie redouble, poussée violemment par un vent d'ouest. A 5 h. 30, les Canadiens bondissent de leurs trous et escaladent les pentes de la falaise. Ni les intempéries, ni la terre gluante n'arrêtent leur élan endiablé.

En 40 minutes, 3 lignes de tranchées sont franchies ; les premiers objectifs sont enlevés : la ferme de la Folie et le hameau des Tilleuls. La première vague s'installe sur ces positions conquises. La deuxième vague la dépasse et descend les pentes de la falaise. La Cote 132, dite Colline du Télégraphe, puis le village de Farbus, sont emportés. Dans ce village et le bois voisin, les Canadiens capturent une nombreuse artillerie. Les Allemands résistent fortement dans les nombreux réduits établis à contre-pente. Des défenseurs, réfugiés dans les carrières de craie et dans deux tunnels, sont capturés. Les renforts allemands contre-attaquent désespérément pour reprendre leurs positions perdues; ils se heurtent, avec d'effroyables pertes, à la ténacité inébranlable des Canadiens. La lutte est particulièrement âpre à l'extrémité nord de la crête tenue par la 4e division canadienne, elle continue sanglante toute la nuit. Le lendemain, le point dominant de la crête de Vimy est arraché à la défense allemande, la côte 145. L’assaut sur la crête continuera après le 10 avril. Le 11 avril les troupes vont se réorganiser sur les champs de bataille pour finalement pouvoir attaquer le « pompon » ou « bourgeon », un point élevé dans le territoire au nord de la côte 145. Une fois qu’elle sera prise, on dira que l’assaut sur Vimy sera fini.
La victoire est rapide mais coûteuse en vies humaines : 10.602 victimes dont 3598 Canadiens...
Toute la falaise est aux Canadiens dont le butin est considérable 5.000 prisonniers, une centaine d'officiers, 50 canons, 125 mitrailleuses et une quantité d'engins de toutes sortes.
Cette victoire va constituer un point tournant pour les forces alliées, et au Canada, créer un sentiment d'unité dans un pays encore jeune...

 




             Mémorial Canadien de Vimy photo nordmag           

       photos nordmag avril 2007 après restauration du monument

Renseignements:        Carte de situation                      => PLAN
Renseignements sur place à Vimy, en France
Mémorial national du Canada à Vimy, Chemin des Canadiens (route D55), 62580 Vimy, France  

Tél : 011 33 3 21 50 68 68 (du Canada)
Tél : +33 (0) 3 21 50 68 68 (de l’Europe)

Internet : www.vac-acc.gc.ca    ou    www.memorialvirtuel.gc.ca
E-mail : Vimy.Memorial@vac-acc.gc.ca

 
Pour en savoir plus sur le Mémorial de Vimy et sur l'histoire des combattants Canadiens :

Site Canadien :Anciens Combattants du Canada
Monument commémoratif du Canada à Vimy
  :   www.vac-acc.gc.ca 

 - Site officiel :  www.memorialvirtuel.gc.ca

photos©nordmag

>>>  retour page : Les sites de la Grande Guerre en Artois

 

Accueil | Sommaire | Culture | Patrimoine | Histoire | Nature | Dossiers | Liens | Translate | Plan | Carte | Contact
Copyright © 2000-2016 Nordmag Tous droits réservés.