Nordmag , votre magazine région Nord 

=> Nouveau site


 

 

LEXIQUE

A

Abside : extrémité semi-circulaire d'une église ; derrière le chœur.


Ancres : Pièces de fer servant à empêcher l'écartement des murs. Souvent apparentes en façade, elles peuvent prendre diverses formes.

Appareils : - Assemblage de pierres formant un mur. Ces pierres peuvent être soit en blocage, c'est à dire disposées sans ordre ( dans ce cas, elles sont bloquées ensemble par des assises régulières de pierre ou de brique : construction romaine ), soit en assises régulières contrariées, assemblées avec des agrafes ( construction grecque ). L'assemblage peut être consolidé par un mortier ( construction actuelle ). On parme de petit ou de grand appareil selon la dimension des pierres. - Art de tailler, structure et disposition des matériaux utilisés dans l'édification d'une architecture ( mur, voûtes … )

Arc brisé : Arc formé par deux segments de courbes qui se coupent en faisant un angle à la partie supérieure de la construction. L'arc en tiers-point en est un.

Arc-boutant : Arc enjambant le bas-côté ; destiné dans la construction gothique, à reporter sur la culée la poussée de la voûte.

Archivolte : Bandeau formé de moulures, qui règne sur la tête des voussoirs d'une arcade et en suit le contour.

Assise : Rang de pierres, de moellons ou de briques posé horizontalement dans une construction. 

Attique : Étage qui termine la partie supérieure d'un édifice et qui n'a que la moitié ( au plus des deux tiers ) de l'étage inférieur
B

Bandeau : Bande de pierre peu saillante, unie ou moulurée, qui sert à marquer la division des étages.

Baptistère : Édifice de plan circulaire ou polygonal où se pratiquait le baptême par immersion.

Baroque ( art ) : A l'opposé de la stabilité et de la rigueur classiques, le caractérisent l'animation des formes et le goût très marqué de l'effet d'ombre et de lumière, de couleur.

Bas-relief : Sculpture de faible relief exécutée sur une surface dont elle ne se détache pas.

Basse-cour : appelée également " avant-cour " ou " baille ", c'est la première cour des château forts, nettement séparée des quartiers nobles, où se trouvent les écuries et les dépendances, et où venaient se réfugier les populations pendant les hostilités.

Beffroi : dans un clocher, le beffroi est formé de la charpente placée dans une chambre et portant les cloches.
Le beffroi communal englobe la tour contenant la cloche de la commune.
Collégiale : église qui sans être cathédrale, est desservie par un chapitre de chanoines.

Bossage : Saillie en pierre brute ou taillée à dessein sur le nu d'un mur pour servir d'ornement.

Bretèche : Pièce de fortification en saillie servant à défendre l'ouvrage sur lequel elle se trouve ( généralement une tour ou une muraille ).

C

Capitulaire : Relatif au chapitre ( assemblée ) des chanoines.

Cartouche : Encadrement, panneau de brique ou de pierre, présentant une surface libre ou " champ " normalement destiné à recevoir une inscription, un bas-relief des armoiries. 

Chaînage : Rangée verticale de pierres de taille superposées.

Chapiteau : Partie ornementale généralement sculptée, qui fait saillie à l'extrémité supérieure d'un fût de colonne.
" corinthien " : en forme de corbeille d'où prennent naissance des feuilles d'acanthe d'inégales hauteurs, qui se courbent et dont les plus hautes s'enroulent comme des volutes.

Chartreuse : Couvent de l'ordre des Chartreux , où chaque moine vit dans une maisonnette comportant deux cellules et un jardin.

Chevet : Chœur d'une église, vu de l'extérieur.

Cistercien : Qui appartient à l'ordre de Cîteaux, abbaye fondée par Saint Robert, de l'ordre de Cluny ( ordre bénédictin ), en 1098. L'abbaye de Cîteaux atteint son plein rayonnement sous l'impulsion de saint Bernard, abbé de Clairvaux, au début du XII ème. La règle est très austère. L'architecture cistercienne est dépourvu de tout ornement.

Clef : Pierre en forme de coin, qui occupe la partie centrale d'un arc, d'une plate-bande ou d'une voûte. Posée la dernière, elle est censée maintenir toutes les autres en position.

Clef de voûte : Point de rencontre des sections de voûtes. Plus l'ogive s'élèvera, plus la clef devra faire contrepoids.

Communs : Ensemble des bâtiments consacrés aux différentes parties du service, tels que la cuisine, les écuries ou les habitations des domestiques.

Console : Partie en saillies destinée à soutenir ( un balcon par exemple )

Corniche : Partie saillante d'architecture qui sert à couronner le faîte d'un mur.

Corps : Toute partir d'architecture en saillie sur un mur.
" de bâtiment " : par extension, nom donné au bâtiment lui-même, seul ou compris dans un ensemble.
" avant-corps " : partie de bâtiment, faisant saillie sur la façade principale, souvent employée pour accuser les parties principales ou les entrées.

Crypte : Construction souterraine placée sous le chœur d'une église et abritant les reliques de saints.
Cryptoportique : Chez les romains : galeries voûtées, souterraines, ou du moins obscures, ouvertes sur les côté, qui servaient à la promenade, aux heures chaudes ou alors à la protection des denrées périssables comme le blé.

 

D

Dolmen : Monument funéraire collectif mégalithique, fait d'une ou de plusieurs dalles de pierre reposant sur les pierres levées. Les dolmens peuvent être enfouis sous des tumulus ou former des allées couvertes.

Douves : Large fossé plein d'eau, qui s'inscrit dans les système défensif d'un château

Droit d'apanage : petite part que les souverains donnaient à leurs puinés et qui faisait retour à la couronne, soit à leur mort, soit à l'extinction de leur lignée masculine

 

E

Échauguette : Bordure qui entoure certains membres d'architecture et ouvertures, telles que les baies ou les portes.

Église halle : église formée de vaisseaux longitudinaux sensiblement de même largeur et même hauteur, communiquant entre eux sur toute cette hauteur.

F

Fronton : Couronnement triangulaire ou en arc de cercle ( curviligne ) d'un avant-corps de bâtiment, d'une porte ou d'une fenêtre.
G

Gargouille : Extrémité saillante d'une gouttière, d'un tuyau, servant à rejeter les eaux loin des murs. Dès le XII ème, la variété de leurs formes est très grande : elles représentent le plus souvent des démons ou des êtres fantastiques.

Gisant : Statue d'un mort représenté couché.

Gothique ( art ) : Art caractérisé par l'élan vers le haut des édifices, grâce à l'invention de la croisée d'ogives. On y distingue trois périodes : le gothique primaire voit s'établir le nouvelles formules ( fin du XII ème ) ; le gothique rayonnant, qui allie les audaces à la mesure, est le point d'épanouissement ( XIII ème ) ; enfin le gothique flamboyant ( XIV ème et XV ème ), exaspérant toutes les données précédentes, cultive les formes animées comme des flammes ( courbes et contre-courbes des arcs, décor poussé à l'extrême 

 

H

Habsbourg : Maison qui régna sur le Saint Empire romain germanique, sur l'Autriche, sur l'Espagne. Son apogée se situe sous le règne Charles Quint

I

 

 

J

Jaquemart : Personnage en bois ou en métal placé de chaque côté d'une horloge et mû par un mécanisme pour frapper les heures sur une cloche ou une enclume.

K L

Lancette : Ogive de forme très allongée.

Linteau : Bloc de pierre placé en travers au dessus des piédroits d'une baie, afin de la fermer.

Lucarne : Ouverture pratiquée sur le toit d'une maison, pour éclairer l'espace qui est sous le comble.
M

Mâchicoulis : Au moyen âge, balcon en maçonnerie étable au sommet des murailles, dont le fond présentait des ouvertures par lesquelles le défenseur faisait tomber sur l'assiégeant toutes sortes de projectiles.

Menhir : Grande pierre levée, probablement liée au culte du soleil

Meurtrière : Orifice étroit pratiqué dans les murs des ouvrages fortifiés, destiné à l'envoi de projectiles. Les anciennes meurtrières, hautes et étroites, s'appelaient archères, parce qu'elles servaient aux archers à tirer sur les assaillants.

 

N

Narthex : Sorte de vestibule de la basilique chrétienne, réservé aux catéchumènes. Il servait aussi d'abri de nuit pour les pèlerins.

Noue : Angle rentrant formé par la rencontre des surfaces inclinées de deux combles.
O

Œil-de-bœuf : Fenêtre circulaire ou ovale.

Orangerie : Bâtiment dans lequel on mettait les orangers et les autres végétaux ayant besoin d'être protégé pendant l'hiver.
P

Pigeonnier : Appelé également colombier, il fait l'objet d'un privilège seigneurial, on le trouve fréquemment dans les cours ou les fermes attenantes aux châteaux. A l'intérieur, le nombre de boulins c'est à dire de trous pour faire nicher les pigeons, mesure l'étendue du domaine.

Pilastre : Saillies sur un mur, cannelée ou lisse, pourvue d'une base qui lui donnent l'aspect d'une colonne plate

.
Portique : Galerie de rez-de-chaussée couverte, dont les voûtes ou le plafond sont soutenus par des colonnes

Pot à feu : Ornement représentant un vase d'où sortent des flammes.

 

Q

Quadrilobe : Forme ornementale à quatre lobes, qui en générale dessine les contours d'une ouverture.
R

Refends : Rainures verticales ou horizontales, à section triangulaire ou rectangulaire, tracées sur les murs des bâtiments pour marquer les joints des pierres.

Reliquaire : Objet destiné à recevoir des reliques. Il peut affecter des formes très variés : châsse, coffret ou statue.

Remplage : Dans l'art gothique, structure de pierre qui compartimente les fenêtres.

Retable : Tableau peint ou sculpté appuyé sur un mur sur lequel s'adosse l'autel d'une église.

 

S

Soubassement : Partie inférieure d'une construction, sur laquelle semble porter tout l'édifice et qui forme l'assiette solide du bâtiment.

Stalle : Siège à haut dossier réservé aux prêtres du chapitre ou aux moines , installé en double rangée, de chaque côté du chœur d'une église.
T

Triforium : Petite galerie de circulation, ménagée au-dessus des bas-côtés d'une église gothique en remplacement des tribunes.

Triptyque : Panneau peint ou sculpté comprenant un tableau central et deux volets.

Trumeau : Face interne ou externe d'un mur comprise entre deux fenêtres.

Tympan : Espace uni ou sculpté, circonscrit par plusieurs arcs ou plusieurs lignes droites.
U

Union d'Utrecht : signée dès le 23 janvier 1579 par le sept provinces septentrionales : la Hollande, Zélande, Gueldre, Utrecht, Frise, Drenthe et Groningue restées fidèles au duc d'Orange.

V

Verrière : Grande fenêtre. Vitrail de grande dimension.

Voûtain : Un des compartiments d'une voûte d'ogives.

 

 
 

Accueil | Sommaire | Culture | Patrimoine | Histoire | Nature | Dossiers | Liens | Translate | Plan | Carte | Contact
Copyright © 2000-2016 Nordmag Tous droits réservés.